Photo en montagne : les précautions à prendre

Partir en randonnée au petit matin avec son sac à dos de photographe, il n’y a rien de mieux pour s’assurer de superbe cliché de paysage. Capter le lever du soleil ou son couchant, en compagnie des pics montagneux ou des animaux sauvages de la montagne, voilà un rêve que beaucoup de photographes amateurs s’offrent pendant les vacances d’été. Mais attention : mieux vaut bien se préparer.

photographer-190049_1280

Assurer sa sécurité

Règle n°1 lors d’un départ en montagne : avertir vos proches de votre sortie et du trajet prévu. C’est essentiel pour organiser les recherches en cas de disparition ou d’avalanche.
Règle n°2 : avoir un bon équipement. Une tenue et des chaussures adaptées sont indispensables pour marcher correctement, ne pas vous blesser inutilement, tomber malade, vous faire piquer par les insectes (ou serpents) ou attraper de coups de soleil. D’ailleurs, vous devrez aussi prévoir une trousse de secours, de l’eau et de la nourriture pour tenir toute la journée… et même un peu plus.
Enfin, règle n°3 : prévoyez d’être toujours joignable. Pour cela, choisissez un téléphone portable avec un bon réseau (même si de nos jours on capte facilement en montagne) et une batterie externe universelle, au cas où vous resteriez longtemps sans électricité…

Assurer son matériel

equipment-768534_1280Une fois que vous êtes bien en sécurité, vous devez aussi prévoir comment protéger votre matos et vous en servir sans problème tout au long de la journée.
Le sac à dos est donc indispensable : il doit être solide, résister aux chocs et être parfaitement étanche en cas de pluie ou de neige.

Vous devez également être certain de tenir toute la journée. Il serait dommage de grimper pendant 3h pour arriver en haut de la montagne sans batterie ou carte mémoire. En règle générale, doublez tous les consommables et accessoires : objectifs, filtres, piles, batterie, carte SD, etc. Car même s’ils ont une grande capacité, vous n’être pas à l’abri d’en perdre ou d’en abîmer un.