Du choix judicieux d’un châssis entoilé pour magnifier vos créations

Format parmi les plus classiques (au sens noble du terme) de l’art, la peinture nécessite une approche double : il s’agit d’une part pour l’artiste-peintre de représenter sa vision du monde, mais également de réussir à trouver le support idéal, à même de diffuser cette vision. Le choix du support est également une contrainte technique qui impose de varier les techniques picturales et les outils : de fait, le résultat en sera fortement impacté. Support très répandu tant chez les plus illustres artistes que chez les amateurs, la toile à peindre est un support aux caractéristiques notables. Il est donc temps de s’y intéresser.

Une toile à peindre, support de choix pour l'artiste-peintre

Au commencement était le châssis entoilé

De nombreux artistes se procurent dans le commerce une toile à peindre. Ce support très répandu et accessible à tous offre une belle surface d’expression aux peintres, et ce depuis des siècles. La toile vierge peut s’apparenter à une grille de lecture et ce n’est pas un support anodin.

Utilisé depuis le 17e, le châssis pour toile s’est répandu assez rapidement pour des raisons évidentes de commodité. Certains peintres y ont vu aussi un moyen d’expression, utilisant le grain de la toile pour en faire ressortir  la trame parfois grossière. Chaque région a adopté un grain différent, selon l’hydrométrie par exemple (par exemple, les peintres vivant dans des régions à forte hydrométrie optaient pour des toiles à grain fort, résistant à l’humidité).

Certains peintres ont opté pour des toiles aux grains plus fins. Ainsi grâce au support, le travail en glacis et en touche appliquée était rendu possible et se trouvait propulsé comme moyen d’expression. La toile vierge choisie avec soin prolongeait le travail de l’artiste, en devenant peau lorsque celui-ci la travaillait en représentant celle des femmes nues, subtilement esquissées par traits et touches légères et vaporeuses.

S’il existe de nombreux autres supports (carton entoilé, médium, bois, plâtre), le châssis entoilé apporte un résultat exceptionnel et s’inscrit de façon non anodine pleinement dans le travail de l’artiste.

La peinture au couteau puise un velouté infini en étant travaillée sur un grain épais, une fantasia s’exprime pleinement sur un support brut enduit d’un gesso transparent, une enduction vierge non recouverte de peinture participe à un effet de lumière dans le tableau même. Matisse aimait à préserver des espaces dans la toile afin d’exprimer un aspect « non académique » et à se détacher en qualité de peintre créant son propre courant.

 

La toile, un moyen d’expression ? Sans nul doute !

Lorsque vous poserez votre châssis entoilé sur votre chevalet, n’oubliez pas à quel point le choix d’un support participe (avant même que vous saisissiez vos tubes et brosses), à l’expression de votre style et à vos créations artistiques.

La boutique en ligne Label Art propose, depuis 20 ans, des châssis permettant de travailler tous les modes d’expression. Pour aller plus en profondeur sur le sujet, n’hésitez pas à suivre les conseils d’expert prodigués par l’équipe de passionnés au travers des pages du site : « Bien choisir sa texture de toile».