Aménager un atelier d’artiste

Les anciens ateliers d’artistes offrent souvent des volumes intéressants, à condition d’être bien aménagés lors de leur reconversion. L’usage de cloisons amovibles permet de ne pas figer le nouvel aménagement et de préserver ainsi toutes les possibilités d’avenir.

IMG_3377

Des volumes inhabituels

Les ateliers d’artistes sont en général d’un seul tenant, ce qui donne toute latitude pour les aménager en fonction des besoins de l’entreprise. Les partitionner d’emblée par des cloisons en dur serait figer définitivement les locaux, alors que les besoins d’évolutivité des entreprises exigent souvent de reconsidérer l’organisation au fil des années. En recourant à des cloisons amovibles proposées par un spécialiste de l’aménagement de bureau (comme par exemple le site www.amso.fr), l’aménagement initial peut être revu en fonction de nouvelles contraintes.

Un vide à meubler

L’atelier d’artiste est, sauf s’il a déjà été réaménagé par une entreprise précédemment occupante, totalement vide. C’est donc l’occasion idéale pour installer le mobilier professionnel adapté à l’activité de l’entreprise (par exemple du mobilier de bureau pour une entreprise tertiaire), en profitant de la totale latitude offerte par des locaux sans contraintes initiales (au contraire par exemple d’appartements reconvertis, où la taille des pièces et des ouvertures est une contrainte forte lors de l’aménagement) et de la souplesse offerte par l’usage de cloisons amovibles. Ainsi l’entreprise peut profiter pleinement de ces locaux atypiques pour optimiser l’ergonomie des postes de travail et par conséquence la productivité des salariés.